ID
No. 2019-005

Type
Politique
Secteur
Tous les secteurs
État
Période de commentaires du public terminée
Date
Date de remise des commentaires

L’Autorité ontarienne de réglementation des services financiers (ARSF) s’est engagée à ce que les directives de réglementation et les décisions tiennent compte de l’opinion et du point de vue des consommateurs. À cette fin, elle a entrepris de créer un comité consultatif qui, par l’intermédiaire du Bureau de la protection des consommateurs, prodiguera continuellement à l’ARSF des conseils sur les nouvelles politiques qu’elle propose, en se fondant sur le point de vue des consommateurs. Le Comité jouera un rôle important dans le respect de cet engagement de l’ARSF, ainsi que dans l’exécution de son mandat, qui est de protéger l’intérêt public dans les services financiers en Ontario.

Faites-nous parvenir vos commentaires

Le secteur des services financiers vit d’importants changements, ce qui renforce la nécessité pour les organismes de réglementation de comprendre et de protéger l’intérêt du public. Les attentes élevées des consommateurs en matière de choix et de services poussent les entreprises à renouveler leurs technologies, leur modèle d’affaires, leurs produits et leurs services.

L’ARSF s’est engagée à ce que les directives de réglementation et les décisions tiennent compte de l’opinion et du point de vue des consommateurs. Le nouveau Comité consultatif des consommateurs jouera un rôle important dans le respect de cet engagement ainsi que dans l’exécution du mandat de l’ARSF prévu par la Loi de 2016 sur l’Autorité ontarienne de réglementation des services financiers, qui est de protéger l’intérêt public dans les services financiers en Ontario.

Le Comité conseillera le Vice-président directeur, Politiques, et directeur général de la protection des consommateurs et orientera l’approche stratégique de l’ARSF et les activités connexes, notamment la recherche axée sur les consommateurs, le soutien stratégique et la sensibilisation des consommateurs. Il aidera l’ARSF à protéger les droits et les intérêts des consommateurs et veillera à préserver la confiance du public dans les institutions financières de l’Ontario.

Liens utiles

 

#En soumettant un contenu, vous acceptez que votre document soit publié sur notre portail de participation et utilisé dans des rapports ou d’autres documents préparés par l’Autorité de réglementation des services financiers (ARSF) et qui pourraient rendus publics. Nous avons modéré le contenu pour nous assurer que toutes les publications sont respectueuses et professionnelles. La Loi sur l’accès à l’information et la protection de la vie privée, L.R.O. 1990, chap. F.31, s’applique à tout contenu publié en ligne.

Use left and right arrows to navigate between tabs.
Secteur Commentaire Date postée Trier par ordre croissant
[No. 2019-005] Caroline Hossein - York Univ
I believe it is important to focus on consumer needs. Members should be included who represent these communities and who can address bias and exclusion issues in marginalized areas. The membership on the panel should not only be diverse in terms of sectors but also race, class and gender. Ideally have members who are reflective of the society we live in and who can ensure there is equity and fairness in the system.
6 décembre 2019
Tous les secteurs
[No. 2019-005] Harvey Naglie - Investor/consumer
I am pleased to see FSRA moving forward on implementing a Consumer Advisory Panel. I do have some comments on the proposed Terms of Reference that are summarized in the attached file that includes an annotated version of the Terms of Reference.

I thank you for this opportunity to provide my input.
6 décembre 2019
Tous les secteurs
[No. 2019-005] Neil Gross - Component Strategies
Regarding the FSRA Consumer Advisory Panel, you might find it will be more effective and useful if you make three changes:

• It should meet more frequently than proposed. Frankly, the current suggestion (2 to 4 times per year) undermines the credibility of the whole concept. (By comparison, the IAP meets monthly.)
• It should be more independent, so FSRA staff should play a support role only. You should appoint the chair but not be the chair.
• Members need to be compensated for the time they spend on Panel business."
6 décembre 2019
Tous les secteurs
[No. 2019-005] Harold Geller - MBC Law Professional Corporation
1. Why is the CAP, unlike other FSRA consultative committees, reporting through the Consumer’s Office as opposed to directly to the Board? My preference is the model of the OSC’s IAP that reports to the board and works with the Office of the Investor. Personally, I think this layered approach sends the wrong message (i.e., the CAP is a lesser committee as compared to the other stakeholder committees)

2. Why does the CAP TOR not have the feel-good statement of “they are an important part of FSRA’s stakeholder engagement process?” This is a simple observation about the optics of this difference as compared to other stakeholder committees.

3. What does the phrase “provide external input” mean? Is this 3rd party empirical research or something else? See my comment below.

4. Should the CAP’s mandate include “providing feedback on the progress made by FSRA on its priorities from the previous annual business plan” to mirror the mandate of other committees?

5. Should the CAP have the same opportunity as is offered to industry to have “in camera sessions with the Board, at least annually,…”?

6. In addition, I believe that the mandate should include:
a. Consultation with Consumer Panels in other provinces and in securities regulation to coordinate the standards that protect consumers
b. Commissioning 3rd party empirical research to inform the development and workings of FSRA’s consumer protection mandate
c. Roundtables for the purpose of exploring and recommending solutions to consumer issues within FSRA’s mandate

In this regard, these are important parts of the workings of the OSC’s IAP and have proven to be a valuable resource for the OSC’s executive and board.
6 décembre 2019

Aucune question n'a encore été posée sur cette consultation.