Partage
News Type
Annonces

Les intervenants font part de leur expérience avec l’ARSF

Faire participer les partenaires de l’industrie, les consommateurs (dont les bénéficiaires de régimes de retraite et les sociétaires des caisses) et d’autres parties prenantes au processus de réglementation est très important. C’est aussi un aspect clé du mandat de l’ARSF et de son plan d’activités. Avant notre création, en 2019, nous avons demandé à nos intervenants comment ils envisageaient leur participation à nos activités et nous avons tenu compte de leurs perspectives et recommandations.

Maintenant que la barre des deux ans est passée, nous estimons qu’il est temps de mesurer nos résultats à l’égard de nos engagements.

Nous avons récemment invité les intervenants, y compris les consommateurs, à nous faire part de leur expérience, de leur satisfaction et de leurs attentes à l’égard de l’ARSF en remplissant un questionnaire en ligne. Notre intention est de mieux comprendre comment répondre aux besoins des intervenants et consommateurs pour nous distinguer des précédents organismes de réglementation de l’industrie.

Nous avons reçu plus de 3 000 questionnaires remplis. Merci à tous ceux et celles qui ont rempli le sondage.

Points forts de l'ARSF : 

  • Connaissance du remplacement de la CSFO et de la SOAD par l’ARSF (87 % favorables)

  • Promotion de normes de conduite professionnelle élevée (72 % favorables)

  • Priorité accordée à la protection des consommateurs (67 % favorables)

  • Fonctionnement en tant qu’organisme de réglementation fondé sur des principes (66 % favorables)

  • Source d’information (79 % favorables)

  • Protection de l’intérêt public (75 % favorables)

Points que l’ARSF pourrait améliorer :

  • Connaissance des activités de participation menées par l’ARSF (38 % favorables)

  • Réduction du fardeau réglementaire (49 % favorables)

  • Encouragement de l’innovation (53 % favorables)

  • Adaptation rapide aux changements du marché (56 % favorables)

Les résultats ont aussi démontré que nos méthodes de communication – site Web et courriels – sont bien accueillies et que les intervenants souhaiteraient un plus grand nombre de webinaires. Il ressort aussi des réponses au sondage que les intervenaient souhaiteraient être mieux informés de la vision, des objectifs et des méthodes de communication de l’ARSF et participer à l’élaboration de ces aspects. D’une façon générale, les intervenants ont manifesté de l’intérêt pour de futures séances d’information sur des sujets comme l’organisme de réglementation et les changements de l’industrie, les rôles et responsabilités de l’ARSF, et les tendances en matière de pratiques exemplaires dans l’industrie.

L’ARSF examine attentivement toutes les réponses au sondage et prépare des plans d’action dans les domaines qui nécessitent des améliorations. Par ailleurs, l’ARSF s’est engagée à mesurer et évaluer à nouveau ses progrès dans deux ans.

Partage